Moi aussi j’accuse, y a pas de raison!

Faudrait peut être arrêter de regarder ailleurs et commencer à titiller un peu les vrais responsables, ceux à cause de qui nous trouvons dans ce pays deux populations antagonistes manifestement impropres à la coexistence fusionnelle au sein de ce qu’il est convenu de nommer « Nation » et qui, de facto, n’existe plus. Quand je dis « les responsables » je désigne, au contraire mais à proprement parler, tous ces irresponsables écervelés qui nous ont bourré le mou avec leurs slogans foireux style « l’immigration chance pour la France », « touche pas à mon pote », le « vivre ensemble », « pour la diversité-contre la discrimination », « l’Islam religion de paix et d’amour », et autres niaiseries du même tonneau qu’une sinistre réalité vient contredire chaque jour un peu plus et ce depuis quarante ans.
Rendons à César ce qui n’est pas à Pompée, il conviendrait d’abord de clouer au pilori virtuel les deux rigolos dont les agissements constituent l’acte originel des calamités en cause. Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac, tous deux signataires du décret relatif au « regroupement familial », apparaissent comme les grands-parents légitimes des -pour ne citer que les stars- Khaled Kelkal, Boualem Bensaïd, Mohamed Mérah, Mehrdi Nemmouche, Samy Amimour, Ismaël-Omar Mostefaï, Fouad-Mohammed Aggad, Cherif et Saïd Kouachi, Amedy Coulibaly, Moussa Coulibaly,  Sida-Mehrd Glam, Brahim et Salah Abdeslam, sans oublier le petit dernier Larossi Abballa, le tueur de poulets à domicile. Sans ce fameux décret Giscard-Chirac aucun, probablement, de ces tristes sires n’aurait vu le jour et leurs victimes poursuivraient des existences sans histoire. Peut être Mitterrand eût-il pris l’affaire à son compte mais, voyez vous, le coup étant déjà parti l’action de ce dernier s’est bornée à régulariser en masse la situation des clandestins, pour la plupart sub-sahariens, qui pullulaient chez nous en 1981… un joli succès tout de même!
Naturellement les ex-chefs de l’État en question se sont contentés en leur temps de céder au chant lugubre des sirènes bien-pensantes dont les litanies à la con emplissaient depuis des années les pages du Monde et autres torchons propagandistes qui tentaient, vainement jusque-là, de briser l’inflexibilité Gaullo-Pompidolienne fermement décidée à ne rien lâcher en termes de regroupement familial. Faut il encore rappeler, je m’en souviens parfaitement, que dès le début des années soixante-dix, soit avant même le décret scélérat des frères ennemis susnommés, nous apercevions déjà,  dans nos pimpantes HLM, toute une population importée d’Afrique du Nord qui, dès lors, commençait à provoquer la fuite de nos « petits blancs » vers des quartiers plus fréquentables. La grande ouverture des vannes giscardo-chiraquienne en apparaît encore moins excusable!

Pour ce qui me concerne, aujourd’hui confronté au désastre irréversible qui s’étale au grand jour sous nos yeux consternés, j’enrage d’entendre encore pérorer à qui-mieux-mieux tous ces ayatollah et autres curés laïco-gauchiards de la Bien-Pensance Universelle, dont le représentant le plus éminent me semble être encore et toujours l’ineffable BHL, roi de la déconne à large spectre, empereur de la résistance acharnée au bon sens et à la prise en considération des évidences. Bénéficiaire à vie d’un a priori inconditionnel décerné par les patrons germanopratins de la pensée franchouille, ce grotesque n’a jamais cessé depuis l’invention des chemises immaculées (à sec) et de la mèche péroxydée, de nous faire bouffer des vessies en guise de lanternes et de la diversité enrichissante en lieu et place de salut national. Il n’est pas le seul, bien sûr, loin s’en faut hélas, mais  il a bien la tronche de la figure de proue qui pourrait joliment décorer le fier vaisseau de la connerie-prétentiarde. A ce titre je lui décerne la croix de la stupidité malfaisante, avec palmes au cas ou il lui prendrait l’envie de traverser la Méditerranée à la nage entre Lampedusa et Benghazi par exemple… mais non je blague, il préfère voyager en camion, le mec (voir http://onefoutus.over-blog.fr/article-l-apotheose-de-bernard-henry-69708412.html) et puis qu’il aille se faire foutre, on va passer à autre chose!

Oui, parce que vous devez vous demander – ou pas mais ça revient au même- qu’est-ce qui lui prend, tout d’un coup comme ça, de se lancer dans une diatribe éculée, usée jusqu’au trognon, et qui ne peut lui attirer que des ennuis dans la mesure où elle vise des gens très bien, d’une moralité au dessus de tout soupçon, bourrés jusqu’au trognon de Valeurs de la République et qui, par surcroît, détiennent le pouvoir de le briser comme fétu de paille entre leurs doigts soigneusement manucurés ? Ben oui, j’admets. Mais aussi c’est cette histoire du couple de flics trucidés dans leur petit pavillon de banlieue, sous le yeux de leur fils de trois ans transformé illico-presto en orphelin pupille de la nation et traumatisé pour un bon bout de temps par l’intervention absurde de cette infecte ordure de Larossi Abballa. Plein de saloperies, sans doute pires encore, se sont déjà produites du fait de sous-merdes du même acabit que ce dernier, mais, allez savoir pourquoi, cette affaire-là m’apparaît comme le comble de l’injustice et le parangon de l’effroyable punition qui nous est infligée par l’organisation systématique et implacable d’une invasion manifestement destinée à nous étouffer. Abballa et ses congénères en constituent seulement l’épiphénomène terrifiant, propre à nous démontrer tout bien comme il faut qu’aucun d’entre nous n’est plus désormais en sécurité fût-il blotti dans sa propre maison. Alors vous comprenez, j’en veux encore plus, non pas aux envahisseurs en général, parce qu’au fond un envahisseur c’est fait pour envahir, n’est-ce pas… alors si vous le laissez faire vous savez à quoi vous attendre et de sera de votre faute, pas de la sienne. Non c’est à tous les salauds de dhimmis qui portent l’entière responsabilité de la situation que j’en veux, ce sont eux que, sans vouloir jouer les Zola de pacotille, j’accuse!

J’accuse, donc,  tous ces folliculaires qui vérolent les media et verrouillent l’expression.
J’accuse tous ces politicards de bazar, élus pour gérer au mieux les affaires publiques, et qui nous ont enfoncés à longueur d’années dans le cloaque puant où nous nous retrouvons aujourd’hui noyés jusqu’au menton.
J’accuse cette aristocratie de la pensée, confortablement installée dans ses certitudes de salon sans avoir l’idée même de baisser les yeux pour regarder un tant soit peu ce qui se passe dans les sphères miteuses où survit tant bien que mal un vulgum pecus tondu à mort et privé d’herbe fraîche.
J’accuse l’Autorité Judiciaire dans son ensemble d’obéir à des préoccupations d’ordre idéologique, de se foutre du tiers comme du quart du bien public, de faire systématiquement prévaloir l’intérêt des criminels sur le sort réservé aux braves gens et de laisser délibérément en liberté des bombes à retardement du calibre d’Abballa et consorts.
J’accuse le Pape, tiens, y a pas de raison et aussi le clergé catholique en son entier, tant qu’à faire, de prendre soin du loup en laissant le troupeau se faire gentiment dévorer par petites bouchées.
J’accuse, allez, ne lésinons pas, l’électeur franchouille, de gober allégrement depuis quatre décennies toutes les calembredaines qu’on lui sert à Droite comme à Gauche, de privilégier les petits intérêts catégoriels -lesquels de toute façon l’auront dans le baba-, de laisser pourrir le pays en portant alternativement au semblant de pouvoir qui reste en haut de l’Etat,  des clowns, des incapables, des truqueurs et des bateleurs de foire.
J’accuse indifféremment tous ces gens-là, moi compris si ça se trouve, du meurtre des parents du petit garçon de Magnanville et surtout du sort funeste que celui-ci ne manquera pas de connaître dans l’indifférence générale, à la place de l’enfance heureuse qu’il aurait dû avoir entre des parents aimants et soucieux à la fois de son bien être et de son avenir.
Voilà. Et pour tout dire, j’accuse la France de se comporter depuis quatre décennies en asile de fous, d’accumuler lâchetés,veuleries et compromissions, de détruire volontairement sa propre civilisation et de se laisser ensevelir sous le nombre écrasant des barbares venus d’ailleurs pour se goinfrer de sa substance. Elle n’aura que ce qu’elle mérite, la France. Il faut observer  aujourd’hui ce qu’elle est devenue pour imaginer la gueule qu’elle aura dans vingt ans, si tant est qu’elle existe encore en tant que telle. Ce ne sera pas beau à voir, croyez moi!

Et pendant ce temps là, on se passionne pour quoi, nous autres? Ben je vous le donne en mille : pour la primaire socialiste de Janvier prochain, celle qui doit désigner le Président de la République comme candidat à sa propre succession!
Même pas la peine d’accuser, autant condamner direct!

Bonne semaine, chers amis et, croyez moi, pensez donc à autre chose, ça ne sert à rien de se faire du mal…

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

Publicités

71 réflexions sur “Moi aussi j’accuse, y a pas de raison!

  1. padamalgam 19 juin 2016 / 17 h 45 min

    Un peu d’histoire :
    382 : traité avec les Goths ; l’empereur Théodose Ier permet l’établissement de nombreuses communautés goths en deçà du Danube
    398 : Un édit impérial oblige les propriétaires romains à céder le tiers de leurs domaines aux Barbares qui s’installent dans l’Empire
    410 : sac de Rome par les Wisigoths sous la conduite d’Alaric Ier
    455 : sac de Rome par les Vandales
    476 : renvoi du dernier empereur occidental, Romulus Augustule, par Odoacre et fin politique de l’empire d’Occident.

    Comme on dit à la fin des films : toute ressemblance avec des évènements réels ne serait que pure coïncidence

    Amitiés et bravo pour votre brio littéraire

    J'aime

    • nouratinbis 19 juin 2016 / 17 h 52 min

      Je crois que c’est pour cela qu’on n’enseigne
      plus l’Histoire dans notre belle République!
      Merci,vous êtes trop aimable.
      Amitiés.

      J'aime

  2. Pangloss 19 juin 2016 / 17 h 56 min

    Il n’y a rien à jeter dans cet article. Il faudrait l’imprimer en plusieurs milliers d’exemplaires pour le distribuer généreusement sur les marchés, à la sortie de la messe et à la terrasse des cafés. En particulier à celle de « Derrière Napoléon ».
    Amicalement.

    J'aime

    • nouratinbis 19 juin 2016 / 18 h 01 min

      Pour Derrière Napoléon, je m’en charge…
      oui mais y a pas de terrasse!
      Amitiés.

      J'aime

  3. jacquesetienne 19 juin 2016 / 18 h 04 min

    Maintenant, qui mettre à la place « des clowns, des incapables, des truqueurs et des bateleurs de foire » ? J’avoue devenir de plus en plus sceptique quant à l’existence d’une alternative à ces guignols. Tant que l’électeur se laissera berner, tant qu’il continuera d’avoir peur des chiens et d’apprécier les loups, tant qu’il restera stupidement attaché à un soi-disant modèle qui ne fait que l’enfoncer, seuls des démagogues parviendront à décrocher la timbale et s’empresseront de ne rien faire une fois leur but atteint. Je ne vois d’offre politique valable nulle part. Deviendrais-je pessimiste ?

    Quoi qu’il en soit, bravo pour ce billet.

    J'aime

    • nouratinbis 19 juin 2016 / 18 h 19 min

      Non, vous voyez juste, il n’existe même plus
      d’alternative démocratique sérieuse. Nous
      partons en quenouille!
      Merci et amitiés.

      J'aime

      • PR CALGUÈS 20 juin 2016 / 17 h 05 min

        C’est sûr que ceux qui comptent sur la crémière de « la SARL » et à ses petits mignons se foutent le doigt dans l’oeil jusqu’au coude comme on dit.

        J'aime

      • nouratinbis 20 juin 2016 / 17 h 26 min

        Oui mais ça fait beaucoup de doigts dans
        plein d’yeux!

        J'aime

  4. Jean-Jacques Soyeux 19 juin 2016 / 18 h 24 min

    Comment penser à autre chose quand chaque jour nous amène son lot de saloperies. Merci pour cette colère que j aimerai voir diffuser dans le monde entier. J espère qu un jour ils seront jugés tous ces pourris.
    J-J S

    J'aime

    • nouratinbis 19 juin 2016 / 18 h 42 min

      Comme disait l’autre « il n’est pas nécessaire
      d’espérer pour entreprendre… »
      Merci à vous.
      Amitiés.

      J'aime

  5. Le Page 19 juin 2016 / 18 h 50 min

    N’attendons pas de sursaut populacier, de héros ou d’intervention divine. Les carottes sont cuites: les vieux râleurs disparaîtront, les plus jeunes s’adapteront cachant leur faiblesse sous un vernis de « vivre ensemble » bien opportun. Et vogue la galère, mais vers où? Les suivants verront.
    Votre excellent « j’accuse » est un vaste défouloir, hélas stérile: le chant du cygne en quelque sorte.

    J'aime

    • nouratinbis 19 juin 2016 / 18 h 59 min

      Tu parles d’un cygne!
      Mais stérile, en effet, cela ne sert, j’en
      conviens, absolument à rien. Votre analyse
      me semble parfaitement juste…hélas!
      Merci, bien sincèrement.

      J'aime

  6. Crisfi 19 juin 2016 / 18 h 57 min

    Et bien, moi, je vous lis avec attention et souscris à vos analyses si pertinentes de cette calamiteuse situation … Et je dis « merde » à tous ces malfaisants nuisibles qui s’accrochent au pouvoir comme des punaises sur un pouilleux…

    J'aime

  7. Fredi M. 19 juin 2016 / 19 h 13 min

    Excellent billet !
    Mais vous auriez du vous pencher sur les pères fondateurs de l’Europe, pas seulement Monnet et Schuman, mais aussi cet intrigant Kalergi qui, en 1929, posait les bases d’une Europe métissée, avec une élite éclairée et une vaste classe d’intouchables négrifiée :

    En octobre 1923, il propose le premier projet moderne d’une Europe unie dans son livre Paneuropa, ouvrage prophétique et mobilisateur. Pour Nicklaus Richard de Coudenhove-Kalergi, face au risque d’autodestruction que ferait courir une nouvelle guerre mondiale nécessairement plus destructrice que celle de 14-18, face à la concurrence américaine, et surtout au danger russe, l’Europe n’a d’autre choix que de s’unir.
    En 1925, il précise sa pensée dans un livre appelé Praktischer Idealismus, dont les positions méritent d’être mieux connues. En effet, elles sont d’un caractère très dérangeant; dérangeant par l’utilisation d’une terminologie purement raciste, bien que philo-sémite, et donc historiquement datée et socialement perturbante. Il parle par exemple pour l’Europe de la nécessité d’une « geistigen Führerrasse Europas » , soit d’une élite intellectuelle, au sens d’une race des seigneurs; en même temps que d’une « eurasisch-negroide Zukunftsrasse » soit d’une future race à inventer, une race unique, indifférenciée, métissée et brassée « d’eurasien-négroide ». Dans sa conception, il défend un projet de séparer une élite éclairée qui se reproduirait par un principe de « Freie Ehe (…) aus den göttlichen Gesetzen erotischer Eugenik », c’est à dire d’union libre, fruit des lois d’un Eugénisme divin où c’est la personnalité qui compte, et non plus l’appartenance à un peuple; les autres devant se satisfaire de leur condition de « Minderwertige », c’est à dire de race inférieure… Il y fait également une critique radicale du sentiment national et recommande « eine Soziale Eugenik » et culturel, c’est à dire un eugénisme social et culturel indolore et progressif favorisant l’émergence d’une société de caste inégalitaire, radicalement à deux vitesses, et un modèle juridique social adapté.

    A l’heure du défi du métissage (Sarkosy), du million de migrants chez Merkel, de la société mutlticu de Caméron, ce Kalergi trop oublié, considéré comme le père fondateur de l’Europe contemporaine, est d’un modernisme troublant.

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 15 h 41 min

      Merci d’avoir complété le tableau, ce tordu
      manquait au palmarès des enfoirés! Un
      modernisme troublant…comme vous dites…
      Amitiés.

      J'aime

  8. LEROY 19 juin 2016 / 19 h 20 min

    Cher Maître,

    Ce « J’accuse » ne peut qu’emporter l’adhésion de tous ceux qui ont le privilège de vous lire et qui ont pleinement conscience du gouffre où nous entraînent les gouvernants actuels de la France qui ont emprunté le chemin tracé par leurs prédécesseurs. Je comprrends votre pessimisme et je le partage. Nous ne pouvons que nous sentir responsables d’avoir mis à la tête de l’Etat tous ces êtres nocifs, même si nous n’avons pas voté pour eux. J’essaie d’espérer un sursaut de nos concitoyens, mais il y a des jours où je n’y crois pas du tout.
    Sincères amitiés de la maman de Marc
    Line.m

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 15 h 47 min

      Merci chère Madame, même en faisant un
      gros effort nous aurons bien du mal à
      devenir optimistes, il n’y a vraiment
      pas de quoi!
      Bien amicalement.

      J'aime

  9. Souris donc 19 juin 2016 / 19 h 31 min

    « …pour ne citer que les stars- Khaled Kelkal, Boualem Bensaïd, Mohamed Mérah, Mehrdi Nemmouche, Samy Amimour, Ismaël-Omar Mostefaï, Fouad-Mohammed Aggad, Cherif et Saïd Kouachi, Amedy Coulibaly, Moussa Coulibaly, Boualem Bensaïd, Sida-Mehrd Glam, Brahim et Salah Abdeslam, sans oublier le petit dernier Larossi Abballa, le tueur de poulets à domicile. »

    Pour les stars restantes, j’aurais une suggestion : leur faire passer un test de QI.
    Qu’on sache enfin s’ils ont « une intelligence de cendrier vide » comme le suggérait un de leurs avocats (à moins que ce ne soit une blague belge).

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 15 h 48 min

      Question intelligence, je les verrais plutôt
      cendriers pleins…voire autre chose…
      Amitiés.

      J'aime

    • Souris donc 21 juin 2016 / 7 h 22 min

      Parmi les stars, vous oubliez Fabien Clain, impliqué à Magnanville, mais aussi dans tous les assassinats islamistes précédents, depuis Merah. Pourquoi est-il toujours dans la nature et pas encore au trou ? Il bénéficie d’une mansuétude qui confine au laxisme. Signal très encourageant pour tous les imbéciles prêts à passer à l’action.

      J'aime

      • nouratinbis 21 juin 2016 / 11 h 57 min

        Celui-là je ne le cerne pas trop…il doit
        avoir plein de copains au Syndicat de la
        Magistrature…

        J'aime

  10. carine005 19 juin 2016 / 21 h 17 min

    Alors là, cher Tonton, fais-nous une petite place à table et laisse-nous partager tes accusations aux petits oignons.
    Nous accusons une masse de traîtres et de vendus qui normalement devraient s’attirer pas mal d’ennuis en recevant autant d’ondes négatives.
    En attendant, zorbigraccusonslesconszoubix !

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 15 h 50 min

      Espérons que les ondes fassent leur office…
      Xirgbandedesalaudsouso!

      J'aime

  11. G.Mevennais 19 juin 2016 / 21 h 19 min

    Ben « merdalors », je me disais : « Notre ami Nouratin va bien oublier quelque chose dans sa liste », et non, peut-être aurait-il fallu en changer, quelque peu, l’ordre. En effet, je mets l’électeur de base responsable de ce qui arrive, car, ne rêvons pas, il y a, encore en France, des multitudes de socialos/gauchistes qui n’ont encore rien compris (j’en sais quelque chose, je suis cerné par ces braves gens, autant dans la famille que dans les relations). Pas d’illusions donc à se faire, il n’y a plus aucune solution « démocratique » et je crois même plus de solution du tout. Alors ? j’ai trouvé quelque chose à rajouter à votre remarquable billet, à votre dernier paragraphe : « pendant ce temps on se passionne pour la primaire socialiste… » vous oubliez, à mon humble avis, l’objet de toutes les attentions du moment, j’ai cité le foot. en attendant le tour et les J.O. Je reviens de Corfou où j’ai respiré, pendant huit jours, un air pur, tant physiquement que moralement, hélas je repars à la fin de la semaine pour huit jours, en région nantaise, et il va falloir, encore supporter la stupidité populacière et pas que gauchiste, hélas, mais que voulez vous, je ne peux me fâcher avec tout le monde…
    Bonne semaine, cher Nouratin, et pas de soucis, vous savez qu’à mon retour, je me délecterai de votre prochain billet.
    Bonne semaine et amitiés.
    Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 15 h 53 min

      On est mieux à Corfou qu’à Notre Dame des Landes
      et en plus les gens y sont beaucoup moins cons…
      Cependant, comme vous le suggérez il faut bien
      faire des concessions.
      Alors bon courage et bonnes vacances tout de même.
      Amitiés.

      J'aime

  12. G.Mevennais 19 juin 2016 / 21 h 21 min

    Deux fois « bonne semaine », bon d’accord, mais au fond : « trop fort n’a jamais manqué » comme on disait, jadis, en Loire-Atlantique.

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 15 h 54 min

      Absolument, abondance de biens, n’est-ce pas…
      Et puis, qui peut le plus peut le moins!

      J'aime

  13. mamedjo 19 juin 2016 / 21 h 48 min

    tu les accuses , moi je les condamne bien volontiers a subir la peine capitale puisque ce sont les commanditaires des meurtres faits ces adeptes de la religion de paix d’amour du cimeterre et de la kalachnikov !
    je pouponne mes deux arrières petiots la ch’tite canadienne et le petit nouveau , je me regale et je leur ai fait des bisous de ta part ,
    bisous

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 15 h 57 min

      Merci, fais leur encore quelques bisous pour
      moi, c’est un régal.
      Et pour le reste, qu’attendons nous pour
      sortir les fourches? On n’est pas assez
      nombreux, c’est ça, hein?
      Allez, pouponne bien et gros bisous.

      J'aime

  14. Onfékomen 19 juin 2016 / 21 h 53 min

    Comme l’a écrit Pangloss, à distribuer largement, à commencer par le Web.

    Une petite restriction toutefois : »Pour ce qui me concerne, aujourd’hui confronté au désastre irréversible qui s’étale au grand jour »
    Les faits sont là, dans toute leur violence mais je ne crois pas à l’irréversibilité. Notre terre, contrairement à ce que proclame Tariq Ramadan, n’est pas une terre musulmane. Ils seront chassés.

    Cette religion se manifeste par la destruction de tout ce qui n’est pas conforme à la « vraie » foi. Elle décrète l’interdit, haram, le licite, halal, sans possibilité de composer. Nos musées, dont les oeuvres d’art mettent en valeur le corps féminin, à commencer par « L’Origine du Monde » de Courbet, seraient détruits à l’instar des statues de Bouddha en Afghanistan, les portes de Tombouctou et autres ravages en Irak et en Syrie.
    Elle va même jusqu’à régenter l’intimité. Surtout celle des femmes, cela va de soi. Le texte qui suit est tellement ridicule que j’ai ri aux larmes en le lisant :
    http://www.atlantico.fr/decryptage/sexe-et-charia-utilisation-accessoires-sexuels-est-elle-permise-mathieu-guidere-editions-rocher-1657659.html

    Une pépite en fèces lâchée par Hani Ramadan le frère :
    « Une femme est comme une perle dans un coquillage. Si on la montre, elle crée des jalousies. Ici, la femme sans voile est comme une pièce de deux euros. Visible par tous, elle passe d’une main à l’autre. »
    Incompatibilité totale avec notre mode de vie.

    Encore merci Nouratin, c’est un plaisir de partager les mêmes sentiments.

    Bonsoir à tous et des bises

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 16 h 01 min

      Ridicule, en effet, ces gens-là se foutent du monde,
      ce n’est pas possible autrement. Mais vous savez au
      train où vont les choses je ne donne pas cher du
      bien être de nos petites filles…de nos petits fils
      non plus, d’ailleurs.
      Merci à vous.
      Bises.

      J'aime

      • PR CALGUÈS 20 juin 2016 / 17 h 08 min

        Le Chili, y a que ça de vrai !

        J'aime

      • nouratinbis 20 juin 2016 / 17 h 26 min

        Bien d’accord avec vous, un vrai paradis
        malgré une sismicité élevée…je préfère
        encore!

        J'aime

  15. elba 19 juin 2016 / 22 h 12 min

    « Penser à autre chose », Nouratin ? Personnellement je n’y parviens pas. J’ai des petits enfants qui n’y sont pour rien dans la présence de ces « fous d’Allah » ainsi que dans celle de ceux qui ont mis en place le droit du sol… et de ceux qui continuent à faire en sorte qu’il soit toujours en vigueur.
    Je pense à eux, à leur avenir… et à tous les petits enfants de France… de Palestine… et de bien d’autres contrées.

    Lorsque l’on s’en fout du fouuut, on ne peut guère penser à autre chose. On espère que le brexit pourrait peut-être advenir, et que ça changerait quelque chose… ? Mais quoi, au juste ?
    Les frontières peuvent être refermées, ça ne changera pas la donne.

    De quelque côté que l’on se tourne, on ne voit guère « le bout du tunnel » annoncé pourtant depuis bien des années ! … Je crois bien qu’il s’enfonce sous terre, ce fichu tunnel !

    En tous les cas, vrai que votre écriture est fantastique !
    Bisous, gros.

    PS – Gilles, je fais partie de cette population de la région Nantaise. « stupidité populacière », dites-vous ? Argh ! comme vous êtes cinglant ! 😉 Je vous fais un bisou aussi, amical et sans rancune, malgré votre jugement (sans doute est-ce vrai, si vous le dites. :)) et puis, je pourrais même vous offrir volontiers un café ou un apéro si vous acceptiez de vous mêler à des gens stupides comme moi, qui n’ont pas les moyens d’aller s’aérer à Corfou, ou même moins loin que ça. 🙂
    Allez ! Je plaisante, bien entendu ! Mais je le répète, je trouve votre jugement bien hâtif. Les personnes stupides, il n’y en a pas qu’ici, hélas ! (vraiment, il n’y en a pas dans votre coin ?… cherchez bien, et vous trouverez, comme le dit l’adage ;))

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 16 h 15 min

      Nous laissons un drôle d’héritage à nos
      descendants, s’ils nous maudissent nous
      n’aurons qu’à nous en prendre à nous
      mêmes, notre génération s’est montrée au
      dessous de tout.
      Toutefois merci, vous êtes trop indulgente
      à mon égard.
      Gros bisous.

      J'aime

  16. Sale gosse 19 juin 2016 / 22 h 49 min

    Merci M Nouratin, merci a toustes,

    Vous permettez que je rajoute une ligne? Oui, non? Je passe outre, j’adore cela! 🙂

    J’accuse les électeurs ou non, de nourrir le serpent qui se mange la queue.

    Bien a vous toustes, et haut très haut les coeurs!

    Aimé par 1 personne

    • carine005 20 juin 2016 / 7 h 41 min

      Oui, on n’oublie pas d’accuser les électeurs et surtout les non-électeurs.
      On ne pourra se permettre de ne plus les accuser que quand Valls aura mis le suffrage universel par terre, en cas de victoire de MLP. C’est ce qu’il a annoncé.

      J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 16 h 17 min

      Le serpent a au moins le mérite de la
      souplesse, lui!
      Amitiés serpentines.

      J'aime

  17. René de Sévérac 20 juin 2016 / 8 h 28 min

    Voilà un billet où l’effroi surpasse le goût de rire ! Je souscris et j’en rajoute !
    J’ACCUSE MOI AUSSI notre classe dominante qui (Marx le dit) distille l’idéologie dominante.

    Au fond les musulmans font leur boulot; les coupables c’est nous et particulièrement notre élite !
    Et j’y inclue nos leaders catholiques (Saint Père inclus) infectés eux aussi par l’idéologie dominante !
    Même si la charité reste une excuse fondamentale.
    Moi-même, mon amour du prochain (plutôt féminin) me trahit !

    Juste pour conclure synthétiquement, sur l’évolution des mœurs :
    Pendant des siècles, on a produit DES Traités de théologie (points d’interrogation )
    Au bout du XXème siècle, on a produit UN Traité de Athéologie (Un point final).
    La VÉRITÉ est enfin atteinte … je suis des quelques qui s’interrogent toujours !

    Je reviendrai consulter la littérature de vos commentateurs …
    et commentatrices auxquelles je fais un bisou !

    Amitiés sincères.

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 16 h 22 min

      Oui, je n’en veux pas aux Muz, à part que
      j’eusse préféré qu’ils restassent chez eux
      mais nous aussi, nous n’avions qu’à fermer
      la porte au lieu de les laisser entrer comme
      dans une pissotière.
      Quant au Pape, à Dieu, à la théologie et tout
      le toutim, je laisse cela à mes amis, vous même,
      le Père Tuszduku et Mgr.Lemarlou.
      A bientôt donc.

      J'aime

  18. BOUTFIL 20 juin 2016 / 8 h 40 min

    Ton billet est un chef d’oeuvre, on a tous envie de crier  » j’accuse  » merci de l’avoir fait, mais dans le fond, ça ne change plus rien de se fatiguer à gueuler devant la lune, c’est plié, les envahisseurs vont bouffer nos descendants, béats comme des électeurs moyens, nous ne le verront sans doute pas dans la finalité , auront-ils un jour le courage qui manque à notre génération de foutre des coups de pieds dans le culs de tous ces traitres et de les pendre haut et court ? c’est a souhaiter pour eux
    gros bisous

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 16 h 25 min

      Je le souhaite mais je n’y crois pas trop…
      les chiens ne font pas des chats!
      Belle génération de dégonflés obtus que la
      nôtre, tout de même!
      Gros bisous.

      J'aime

  19. UnLorrain 20 juin 2016 / 10 h 28 min

    Mais,pourquoi vous m’accusez?on vous accuse pas,on vous soupçonne,rectifia le gendarme,c’etait il y a un peu plus de 30 ans,anecdote vécue par un ami et moi.
    Je soupçonne,fortement,la ss et tout particulièrement la branche pourrie de la santé d’être responsable de cet aveulissement massif de l’autochtone,je connais une foultitude de cas et pourtant ch’ui qu’un simple routier noctambule.Un cas extrême de ce parasitisme dû a la ss monopolistique?j’en connais plusieurs,mais celui ci qui opta dès l’age adulte d’être un malade imaginaire..a atteint,65 ans sans avoir jamais travailler de sa vie de larve,je pourrais parler de cet autre avec qui j’étais au cm2,jamais travaillé…ah si!il s’emploi a astiquer des manches,de routiers.
    Combien de fois ais je entendu «j’me fous en maladie»,dans différentes boîtes?des centaines de fois assurément.Un cas mémorable,car cette magnifique rousse allumée tout l’atelier hi hi!«YY» ses initiales,elle,sur mes 4 années de présence dans cette moyenne entreprise,ben j’ai du pouvoir mater son beau c..engoncé dans d’étrange tissus elastique,pendant 3ans,elle etait très,trop,souvent en arrêt maladie.
    Il y a 43 ans,quand je rentre de la petite école en traversant des voies ferrées,sur le quai je vais faire connaissance avec un marocain qui m’envoi lui acheter de la limonade ou du «sic» au marchand ambulant..ce brave bonhomme est en retraite actuellement,sur le quai,il faisait «le travail d’arabe»ce genre de tâche que l’autochtone ne voulait pas exécuter,parce que celle ci lui semblait sous payé sans doute,mais il y a d’autres causes a mon avis.
    Portez vous bien Nouratin,et les assidu e s.

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 16 h 30 min

      Pour la Sécu vous avez raison, ça a fortement
      contribué, en gros nous crevons aussi du « Modèle
      Social Français »…mais le postérieur de la Rousse
      (pas la Police, la vraie) fait souvent oublier
      bien des choses…
      Merci, portez vous bien aussi et à bientôt
      j’espère.

      J'aime

      • UnLorrain 21 juin 2016 / 21 h 48 min

        Je ne connaissais pas ce nom familier de Rousse pour Police..
        En quelques mots vous avez l’art d’y mettre une touche d’humour,très appréciable Nouratin,merci!
        Au plaisir.

        J'aime

      • nouratinbis 22 juin 2016 / 5 h 03 min

        « La Rousse », oui…je crois que ça se disait
        surtout dans les années cinquante…je fais
        dans le « vintage »!
        Merci à vous.

        J'aime

  20. Pakounta 20 juin 2016 / 11 h 08 min

    Bravo, mille fois bravo. Pour ce constat implacable, pour avoir eu la force de rassembler les noms des saloperies humaines curieusement toutes musulmanes qui nous ont démoli la vie, et pour la démarche zolaesque d’accuser les saloperies humaines qui ont permis l’invasion en masquant le désastre aux pauvres cons que nous sommes et qui payons leurs salaires mirobolants et les allocs des envahisseurs.
    Merci ! Le désastre est là, la catastrophe approche, il fallait faire le point. Merci !

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 16 h 32 min

      Merci à vous, cher Maître, depuis le temps
      que vous dénoncez clairement…
      Mais nous ne sommes que les voix qui se
      perdent dans le quasi-désert…
      Amitiés.

      J'aime

      • littleminderblog 21 avril 2017 / 21 h 07 min

        Excusez-moi de vous contredire, mais l’islam est une religion de paix. je respecte votre avis, c’est vrai, mais il faut essayer de percevoir les choses d’une toute autre façon. si les musulmans étaient des terroristes, vu leur nombre dans le monde en entier, ils auraient détruits plusieurs pays. je suis d’accord avec vous sur le fait que ces « terroristes » nuisent la vie de plusieurs personnes, et qu’ils doivent être punis, mais ils NE sont PAS des MUSULMANS. ils font semblant de l’être pour que les peuples du monde nous voit comme une bombe. ils tuent des innocents pour rien, et c’est le péché le plus grave qu’on peut faire étant musulmans( enfin, après le fait de prendre un autre dieu qu’Allah) ce qui ramène à penser que ce ne sont pas des musulmans ni même des êtres humains parce qu’ils tuent sans raison.j’espère que vous réfléchissez à ce que je viens d’écrire.
        Amitiés

        J'aime

  21. Noone 20 juin 2016 / 14 h 30 min

    Vous avez oublié une loi essentielle : l’Immigration Act des USA en 1965 qui a servi de matrice à toutes les lois de l’immigration à partir de 1970 dans l’UE. Avec pour conséquences directes :

    – Extension de l’immigration massive aux pays du Tiers-Monde ;

    -Regroupement familial, il faut comprendre famille au sens très, très large, genre Léonarda di Capria ;

    – Modification en profondeur de la composition ethnique des USA et de l’UE ;

    – Multiculturalisme d’Etat accompagné de ses corollaires : discrimination positive, laïcité positive (Sarkozy en a été le chantre), accommodements raisonnables, antiracisme idéologique, égalité absolue de toutes les cultures, métissage obligatoire, lois bâillons, crime de la pensée, culpabilisation des souchiens, haine de soi, ethno-suicide, balkanisation, hétérogénéité des peuples et torpillage du sentiment identitaire.

    Immigration invasive et importation des conflits extérieurs vont de pair. C’est le but.

    Les guerres d’Irak, Afghanistan, Libye, Syrie, etc … sont importées à dessein en Europe : la guerre des races plutôt que la guerre des classes. Et c’est l’oligarchie qui est le winner.

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 16 h 34 min

      Ces winners là finiront un jour au bout d’une
      corde ou sur la croix…ce ne sera pas de notre
      fait, nous, nous nous sommes contentés de subir.
      Merci et à bientôt.

      J'aime

  22. Gérard 20 juin 2016 / 14 h 32 min

    J’ai lu le site recommandé par Onfékomen : y a pas à dire : l’Islam est une religion qui a vraiment tout prévu et on comprend qu’elle serve de « pensée » à tous les débiles mentaux qui s’en réclament …

    J'aime

    • nouratinbis 20 juin 2016 / 16 h 36 min

      C’est en effet une sorte de prothèse.
      L’Occident a inventé l’intelligence
      artificielle et l’Islam la connerie
      artificielle…ils vont gagner, c’est
      sûr!
      Amitiés.

      J'aime

      • PR CALGUÈS 20 juin 2016 / 17 h 10 min

        ils vont gagner, c’est sûr !
        Non, cher Nouratin,
        ils ONT gagné, c’est sûr!

        J'aime

      • nouratinbis 20 juin 2016 / 17 h 27 min

        En effet, vous avez hélas tout à fait raison.
        Baïeta.

        J'aime

  23. capitaineenzo 21 juin 2016 / 15 h 04 min

    As-tu vu tous ces hommages pour les 30 ans de la mort de Coluche. Même le vioque s’y met (Drucker) qui se fait passer pour un de ses amis. Rappelles-toi qu’à l’époque il était interdit d’antenne partout que ce soit à la radio ou à la télé. Il a été le 1er nauséabond avant l’heure. On lui interdisait même les émissions. Peut-être qu’un jour Dieudonné aura droit aux mêmes honneurs. Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 22 juin 2016 / 4 h 59 min

      Il est vrai que le type ne mâchait pas ses
      mots, ce qui au fond n’a jamais plu dans la
      sphère réservée à l’expression publique. Il
      nous faut des « humoristes » politiquement
      corrects, aujourd’hui nous y sommes arrivés,
      ils ne sont plus drôles mais ça c’est pas
      grave.
      Amitiés.

      J'aime

    • Pakounta 23 juin 2016 / 13 h 17 min

      Et qui donc se rappelle que, lors des obsèques, c’est l’abominable Attali qui a prononcé l’éloge fraternel et complice de Coluche, comme si cette ordure pouvait d’une manière quelconque parler au nom de l’amuseur lucide qui venait de disparaître…

      J'aime

      • nouratinbis 24 juin 2016 / 21 h 49 min

        Amuseur lucide, certes…mais qui avait tout
        de même appelé à voter Mitterrand.
        Amitiés.

        J'aime

      • Pakounta 24 juin 2016 / 22 h 09 min

        Ah oui, et c’est peut-être par connivence socialo que Attali lui a fait l’éloge funèbre… Mais il me semble qu’à l’époque on ne pouvait pas deviner que la Mite serait l’abominable qu’il a été, ni d’ailleurs qu’en plus il serait le seul président de toute l’histoire des républiques à effectuer deux septennat complets, juste la durée de son cancer, diagnostiqué avant la fin 81, et qui l’a emporté six mois après son départ…
        Brèfle. J’aimais bien Coluche, mais Attali me révulse.
        Amitiés à vous !

        J'aime

      • nouratinbis 25 juin 2016 / 5 h 44 min

        Moi de même, j’avoue que l’extraordinaire sens de l’humour
        que Coluche possédait m’a toujours fasciné, quant à Attali
        pour moi ce n’est guère mieux qu’une sorte de BHL en plus
        malin.
        Et je ne m’inquiète pas trop pour les vieux penchants en
        faveur de Tonton, il y en a bien qui ont voté Hollandouille
        et qui continuent à causer!
        Bien amicalement.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s