Derrière Napoléon ou le Roman du Siècle.

Alors comme ça, histoire d’utiliser les fonctionnalités d’un hébergeur à la hauteur, vous trouverez ci-dessous mon grand-oeuvre : « Derrière Napoléon » ça s’appelle. Ne l’ayant jamais publié je vous en laisse la primeur. Si jamais vous arriviez à le lire, dites moi ce que vous en pensez. Dans le cas contraire je comprendrai aussi.
Et voici le machin en question : Derrière Napoléon – VF fusionnée (2)pdf

Pour une fois je me garderai d’insulter celui qui ne me lira pas, ça risque de faire trop de monde.

Allez, finissez bien 2014 et à l’an prochain pour les vœux.

Amitiés à tous ceux qui auront réussi à venir jusqu’ici…et aussi aux autres, bien sûr.

Publicités

30 réflexions sur “Derrière Napoléon ou le Roman du Siècle.

  1. Grainsdesel 28 décembre 2014 / 17 h 33 min

    Mon cher Nouratin, ce n’est pas deux minutes qu’il faut pour visiter ton Napoléon du sol au plafond, je viens de lire (avec grand plaisir le Premier chapitre; tiens, en passant, à la page 11, ligne 19, il y a une coquille: « en raison des ses états ». Je ne manquerai pas de lire les autres chapitres qui me font déjà saliver comme l’amant de Lady Chatterley…!
    A bientôt…!
    Bien amicalement

    J'aime

    • nouratinbis 29 décembre 2014 / 15 h 01 min

      Merci, je vais prendre note de toutes les corrections nécessaires
      (je crois qu’il y en aura d’autres). On a beau se relire maintes
      et maintes fois, on en laisse toujours échapper.
      A bientôt.

      J'aime

  2. Pangloss 28 décembre 2014 / 19 h 13 min

    Voilà. J’ai tout lu. Et je me suis bien marré.
    (et mon commentaire précédent? Il a été sucré?)

    J'aime

    • nouratinbis 28 décembre 2014 / 22 h 45 min

      J’en suis tout ébaubi, tu l’as dévoré, ma parole!
      Sinon, ton dernier commentaire ici remonte à hier mais il y en a aussi
      sur Onefoutus…j’avais déjà du mal à m’y retrouver avec un seul blog,
      deux ça va me faire trop, faut que je m’organise!
      En tout cas merci mille fois de m’avoir lu et amitiés.

      J'aime

  3. Grainsdesel 28 décembre 2014 / 19 h 48 min

    Même remarque que Pangloss: j’ai laissé deux commentaires, Anastasie a t-elle joué avec ses ciseaux…?

    J'aime

  4. atoilhonneur2 28 décembre 2014 / 22 h 01 min

    Et bien voilà, ne me reste plus qu a retirer mes lunettes de soleil pour te lire !

    J'aime

    • nouratinbis 28 décembre 2014 / 22 h 38 min

      Ne les jette surtout pas, si ça se trouve elles resserviront dès la semaine prochaine.
      Ce sont les commentaires sur Overblog qui deviennent rigolos, maintenant il faut les
      lire avec des lunettes infra_rouges, équipe toi!
      Grosses bises.

      J'aime

    • NOURATIN 29 décembre 2014 / 14 h 33 min

      Vous m’en voyez ravi, j’espère que beaucoup suivront votre conseil.
      Quand on écrit, même des calembredaines comme les miennes, on
      a soif d’être lu.
      Merci et amitiés.

      J'aime

  5. BOUTFIL 29 décembre 2014 / 20 h 01 min

    j’ai dégusté le premier chapitre, je continuerai à mon retour, je pense que je vais suivre le conseil de napalm et que je vais l’imprimer
    c’est superchouette !
    gros bisous

    J'aime

    • nouratinbis 30 décembre 2014 / 9 h 54 min

      Bon, je dois reconnaître, il y a des passages pas du tout convenables mais bon, il
      en faut pour tous les goûts, pas vrai?
      Bonnes vacances, bonne fin d’année et bonne impression.
      Merci et gros bisous.

      J'aime

  6. leptitquinquin 30 décembre 2014 / 13 h 32 min

    Peut-être celui là ou vous pourrez migrer

    http://www.blog4ever.com/index.php?np=Creation%20de%20site&urlp=http://www.lasbass.com/dipoun/creer/

    Ou celui çi ?

    http://fr.vefblog.net/cree_blog.php

    ou encore celui là ?

    http://www.kazeo.com/

    Le dernier ou je peux aller loin encore comme ça ?

    http://creerunblog.fr/

    Je ne sais pas ce qu’il valle exactement, il faut voir, et c’est vrai que tous les essayer ça va demander du temps. A vous de voir.

    J'aime

    • nouratinbis 30 décembre 2014 / 14 h 17 min

      Merci, je vais tenter le coup, avec un peu de pot
      le premier marchera…
      Je vous dirai…
      Amitiés.

      J'aime

  7. Le Page 30 décembre 2014 / 14 h 48 min

    J’ai tout lu, comme un goinfre. Bon c’est pas tout, mais faut se lancer dans la critique. Là, y’a pas à hésiter on est sous la houlette rabelaisienne. C’est gaulois en diable, gaudriole en tous genres, le macabre hilarant. Bref on se marre.
    Et les nanas…On voit là-dedans s’étaler tous les fantasmes d’un vieux cochon, mais sentimental, s’il vous plaît! La vie quoi! Elles nous gonflent (de toutes les façons), mais dès qu’elles ont tourné le dos , elles font défaut.
    Un œnologue met son pif dans un godet et là il vous sort tout un tas de trucs, qu’on en arrive à se demander s’il ne cherche pas à nous entuber: des parfums de fruits rouges, de pêche ,de banane…
    Quand on met le nez dans votre bouquin, là aussi on trouve plein d’arômes: Céline, Boudard, F. Dard. Et puis bien sûr les références poétiques (Hugo, Hérédia, Ronsard…j’en oublie), pour nous montrer que vous n’êtes pas qu’un soiffard macho mal léché.
    Un retour rafraîchissant au rire gras et sans arrière-pensée d’une époque révolue remplacée par le compassé hypocrite du politiquement correct actuel.
    Bon sinon, je ne les ai pas notées, mais beaucoup de fautes de frappe ( je vous pense incapable de faire des fautes d’orthographe ) et autres coquilles. A relire ou faire relire.
    Ben c’est tout, mais c’était bien.
    Bonne fin d’année.

    J'aime

    • nouratinbis 30 décembre 2014 / 15 h 09 min

      Magnifique critique, je la mets de côté pour me titiller la
      motivation dans les jours difficiles!
      Et puis dites donc, vous n’y allez pas de plume morte :
      Rabelais, Boudard, Céline, Dard…vain dieu, faut que je
      fasse gaffe à pas prendre le melon!
      Et puis la formule, « vieux cochon mais sentimental, s’il
      vous plaît… » et les autres, je ne vais pas tout recopier,
      putain qu’est-ce que ça fait du bien!
      Et si le négatif se limite aux coquilles et fautes de frappe
      c’est tellement agréable que j’en oublierais presque le nombre
      incalculable de relectures que je me suis tapées.
      Vous ne connaîtriez pas un bon éditeur, par hasard?
      Merci mille fois et amitiés, à bientôt j’espère.

      J'aime

  8. mevennaisG.Mevennais 30 décembre 2014 / 17 h 04 min

    J’ai été voir sur votre blog « classique », mais je n’ai pu que constater l’impossibilité de lire les coms, il n’apparaît que les noms, mais les textes sont absents, ce se sont que des rectangles blancs. J’ai toujours de gros problèmes d’ordi, j’espère que je vais pouvoir trouver une solution après les fêtes avec un électronicien. J’avais, par ailleurs, remarqué quelques fautes de français, mais vous en faire la remarque c’était bon au tout début de mes interventions ici, j’ai vite compris que votre culture n’était pas en cause, nous faisons tous des fautes car il faudrait passer trop de temps à nous relire avec une attention soutenue….
    Amitiés. Gilles

    J'aime

    • nouratinbis 31 décembre 2014 / 16 h 04 min

      J’ai relu ce machin au moins vingt fois et il y a toujours des fautes! Le problème c’est qu’au bout d’un moment on
      ne voit plus rien du tout, une seule solution : faire relire.
      Quant aux commentaires sur Onefoutus ils existent bel et bien mais Overblog a trouvé une sorte d’encre sympathique qui
      ne se révèle qu’à la lumière rasante, il faut pencher au maximum l’écran vers l’arrière!
      Faites vite réparer votre ordi, il y a de la planche sous le pain!
      bonne fin d’année et à l’an prochain.
      Nouratin.

      J'aime

  9. Lionel GENTY 31 décembre 2014 / 8 h 24 min

    Bonjour,
    Je viens de terminer votre ouvrage , entre mes tâches de répétiteur de cours de médecine de mon fils aîné, celles de relecteur de dissertation du cadet, de cuisinier occasionnel de fêtes , et de critique (inculte) de jeux vidéos des deux gamins précités … Période intense de tâches circonflexifiées , quand je préfèrerais me consacrer à celles laissées par un nectar débordant d’un verre à pied . Je ne vais pas répéter les critiques que j’approuve entièrement ( celle de Le Page tout spécialement ) j’ai donc une seule question : à quand la suite ? ? Parce qu’en dehors de Théodore, Mimile , Salo, Pamela , hein, il y a aussi des lecteurs qui entendent la musique de vos derniers vers … Alors, n’essayez pas seulement , continuez à écrire, ça en vaut vraiment la peine !
    Bonne fin d’année
    Lionel G.

    J'aime

    • nouratinbis 31 décembre 2014 / 15 h 58 min

      Je suis heureux que vous ayez entendu la musique, personne ne vous avait précédé sur ce terrain alors merci infiniment.
      Et puis merci aussi de m’encourager, il faut maintenant que je relance la machine, je sais que ce sera dur au début, ça
      l’est toujours. Mais j’ai bon espoir.
      Merci enfin d’avoir trouvé le temps de lire mon pavé en dépit des tâches multiples et variées qui doivent vous chronophager
      comme une horde de loups affamés, j’en suis très fier!
      Bonne fin d’année à vous aussi et à l’an prochain, j’espère.
      Nouratin

      J'aime

  10. Nettoue 1 janvier 2015 / 11 h 52 min

    Bonne Année mon copain ….Je reviens
    Nettoue

    J'aime

    • nouratinbis 1 janvier 2015 / 16 h 13 min

      Bonne année à toi aussi et qu’une santé de fer te permette de revenir en super-forme parmi nous!
      Plein de gros bisous et à très bientôt.

      J'aime

  11. Nettoue 2 janvier 2015 / 10 h 17 min

    Hier c’était un essai mon copain, car pour entrer chez-toi Word-Press demande presque de se mettre à nu. Pour commencer, j’ai presque fini ton « ouvrage », car s’en est un !
    Bonne année, mon Nouratin, plein de bonnes choses pour toi et ceux que tu aimes… (Comme ça, je suis un peu dedans).
    L’ami Pangloss à aussi des nausées provoquées par OB, ces incapables vous évince, c’est sur, vous leur avez tenu tête jusquau bout !
    Je t’embrasse et me glisse dans ton amitié avec bonheur !
    Nettoue

    Aimé par 1 personne

    • nouratinbis 2 janvier 2015 / 16 h 41 min

      Jolie formule!
      Moi aussi, je me glisse dans ton amitié avec délices!
      Plein de gros bisous et encore bonne année.

      J'aime

  12. capitaineenzoCapitaine Enzo 4 janvier 2015 / 16 h 40 min

    Que de souvenirs personnels ce livre me rappellent. C’est meme mieux que du Frédéric Dard, on ne s’ennuie jamais, du début à la fin. Je suis meme en train de le relire une seconde pour apprécier les passages d’anthologie (les enterrements et Diego-suarez)
    Ce roman demande une suite.
    Amitiés.

    J'aime

    • nouratinbis 4 janvier 2015 / 18 h 37 min

      Je vais m’attaquer à la suite, j’ai même un peu commencé…mais bon,
      une page et demi de premier jet ça demande encore pas mal de boulot.
      En tout cas je suis enchanté que cela vous plaise et « mieux que du
      Frédéric dard » alors là je ne me sens plus.
      Merci beaucoup et amitiés.

      J'aime

    • nouratinbis 6 janvier 2015 / 12 h 39 min

      Y a pas, tu as bien saisi le personnage…pauvre Quichottine!
      Zoubis.

      J'aime

  13. Laurent J 11 janvier 2015 / 21 h 27 min

    Merci pour cet ouvrage très plaisant
    Qui change du livre emmerdifiant
    Pour la critique, je rejoins Le Page
    Et tant pis pour les passages pas sages

    Quelques suggestions de correction (pour certaines, elles font peut être partie du style que vous proposez, il suffit alors de ne pas en tenir compte).
    Pour les références, j’ai utilisé la numérotation de page du fichier :

    Page 21 : « Bon, je vous la fait courte pour pas lasser »

    Page 22 : « A condition d’avoir un bateau marin et de savoir s’en servir, bien sûr, sans quoi on peut aussi aller profond, comme disait César. ». La tirade que vous évoquez est dite par Escartefigue (et non César) à Marius quand ce dernier évoque son attirance pour le large.

    Page 60 : milliardaires russes (sans majuscule à russes)

    Page 61 : « Ces vieilles bourdilles ». « Bourdille » existe bien mais ne serait ce pas plutôt « Bordilles » qui conviendrait ?

    Page 99 : « Des vies plus monotones et habitudinaires on n’en voit pas, même chez les Trappistes ».

    Page 198 : « On dirait un clébard qui fête son maître de retour des croisades ou du bistrot du coin »

    Bon, je ne crois pas être exhaustif et c’est vrai que se relire est un exercice diffcile. Alors, voilà ma petite contribution.

    Sinon, vous publiez quand? Il existe des solutions pour s’éditer soi même ou alors, vous pouvez distribuer au format numérique, pourquoi pas?

    Une énigme quand même se bistrot… Existe t il vraiment? Probablement pas mais on sent bien que l’inspiration est venue de quelque part dans la cité phocéenne. Je cherche, moi l’Aixois. Je cherche et peut être que j’aurais un jour le plaisir et l’honneur de vous rencontrer.

    Amicalement

    Laurent

    J'aime

    • nouratinbis 11 janvier 2015 / 22 h 44 min

      Merci mille fois pour cette collaboration
      à la fois précieuse et précise. Bien sûr
      c’était Escartefigue, mince alors, je m’en
      veux!
      Quant à publier,j’ai essayé l’auto-édition
      et aussi Kindle-publishing, mais je suis
      tellement allergique à toutes ces manip
      que je me suis découragé.
      En revanche, le bistrot est purement
      virtuel, pas vraiment à Marseille, un
      peu plus à l’est, sans doute, mais
      je n’en sais pas plus, vous savez ce
      que c’est, n’est-ce pas, on ne maîtrise
      jamais complètement ce genre de chose.
      A bientôt, j’espère.
      merci encore et amitiés.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s